Guide

Paris Romantique : Guide Photographique

Les quinze lieux les plus romantiques de Paris

1. Le Quai d’Orléans
Quain d'orléans-Diesbach

Autre point de vue imprenable sur la cathédrale Notre Dame, le quai d’Orléans. Il se situe le long de la Seine, sur le côté sud de L’île Saint-Louis. Il fut construit entre 1614 et 1646 en l’honneur du jeune frère du roi Louis XIII, Gaston Jean Baptiste de France, duc d’Orléans. On voit depuis le quai d’Orléans, l’extrémité Est de l’île de la cité, la séparation de la Seine en deux et l’arrière de la cathédrale Notre-Dame. Pour se rendre sur place : Métro « Pont Marie » ligne 7.

2. Le Pont de l’Archevêché
Pont de l'archevéché-Diesbach

Construit en 1828 sous le règne de Charles X, c’est le pont le plus étroit de Paris (11 mètres seulement). Il se situe derrière Notre-Dame et fournit une vue exceptionnelle de la cathédrale. Par ailleurs, il est le pont le plus bas de la seine (8 mètres) ce qui donne une proximité tangible avec l’eau. Depuis 2010, les amoureux y laissent des cadenas d’amour. Pour se rendre sur place : Métro  » Cité  » ligne 4.

3. Le Square du Vert Galant
Vert Galant-Diesbach

Il se situe à la pointe ouest de l’île de la cité. Il doit son nom au Roi Henri IV, surnommé le « Vert Galant » en raison de ses nombreuses maîtresses malgré son âge avancé. Photographié par les plus grands artistes ( Doisneau, Brassaï ), le square du Vert-Galant permet aux couples de se relaxer sous les arbres en regardant passer les bateaux. Le quai qui se trouve à l’extrémité du square, offre une vue magnifique sur la Seine. Pour se rendre sur place : Métro « Pont Neuf » ligne 7.

4. Le Pont Marie

Pont marie C’est le pont le plus ancien de Paris, il fut construit par l’ingénieur-entrepreneur Christophe Marie entre 1614 et 1635. Il soutenait à l’origine une cinquantaine de maisons, toutes emportées par les crues de la Seine de 1658. Surnommé le « pont des amoureux », la tradition veut que les couples s’embrassent en faisant un vœu sous le pont Marie. Pour se rendre sur place : Métro « Pont Marie » ligne 7.

5. Le Pont des Arts

Pont des ARts Construit par Napoléon Bonaparte, c’est le premier pont métallique de Paris. Depuis 2008, les parapets grillagés du pont sont recouverts de cadenas accrochés par des couples du monde entier. Ce sont les « cadenas de l’amour ». Le poids accumulé des cadenas provoque l’effondrement des parapets. La mairie de Paris a décidé en 2014 de les supprimer en plaçant des panneaux de verre. Le Pont des Arts offre une vue exceptionnelle sur l’île de la cité, à l’endroit même où la Seine se sépare en deux. Pour se rendre sur place : Métro « Pont Neuf » ligne 7 ou « Louvre-Rivoli » ligne 1.

6. Pont Alexandre III

Pont Alexandre 3 Inauguré pour l’exposition universelle de 1900, le pont symbolisait l’amitié franco-russe. Ce pont se situe d’une part, dans l’axe de l’esplanade des invalides et d’autre part, dans l’axe du grand Palais. C’est un pont métallique de 40 mètres de large composé d’une seule arche de 107 mètres. Les ornements sont nombreux : lampadaires et statues en fonte. Pour beaucoup de jeunes et futurs mariés c’est le pont le plus romantique de Paris. Pour se rendre sur place : Métro « Invalides » ligne 8 ou 13.

7. Passerelle Debilly

Passerelle Debilly La passerelle Debilly a été construite pour l’exposition universelle de 1900 pour permettre la circulation des piétons. Condamné à être détruite à la fin de l’exposition universelle comme la Tour Eiffel, la passerelle Debilly demeure le témoin de son époque. Durant la guerre froide, elle fut un lieu de réunion pour les agents secrets soviétiques. Pour les photographes, elle offre une très belle vue sur la Tour Eiffel. L’absence de véhicule motorisé permet de photographier en toute tranquillité. Pour se rendre sur place : Métro « Alma-Marceau » ligne 9.

8. La Pyramide du Louvre

Louvre Pyramide-Diesbach La Pyramide du Louvre est constituée de verre et de métal. Elle se situe au milieu de la cour Napoléon du musée du Louvre. Elle fut ouverte au public en avril 1989. La pyramide est entourée de sept bassins triangulaires en granit dont l’eau multiplie les jeux de miroir. J’ai réalisé cette photographie de couple en fin de journée. Je me suis placé en contre jour afin d’accentuer l’aspect féérique du lieu. Pour se rendre sur place : Métro « Palais Royal-Musée du Louvre » ligne 1 ou 7.

9. Le Kiosque des Noctambules

Kiosque Noctambule-Diesbach

C’est une bouche de métro insolite de la station Palais Royal. Elle est l’œuvre de l’artiste Jean-Michel Othoniel. L’entrée du kiosque des noctambules est constituée de deux coupoles serties de bulles colorées en verre soufflé de Murano. Clinquant comme un manège forain, le kiosque tranche dans l’univers urbain et permet de photographier les couples dans un univers baroque. Pour se rendre sur place : Métro « Palais Royal-Musée du Louvre » ligne 1 ou 7.

10. La Galerie Vivienne

Gallerie Vivienne-Diesbach Cette galerie se situe au 6 rue Vivienne, derrière le palais de la Bourse. Elle est un passage de 176 mètres de long, bordé de nombreuses boutiques. La galerie fut construite en 1823 et conserve le charme du Paris du dix-neuvième siècle. Les jours de pluie, elle offre aux amoureux un refuge pour des photographies prestigieuses. Grâce à ses verrières, la lumière est toujours abondante. Pour se rendre sur place : Métro « Bourse » ligne 3.

11. Le Champs de Mars

Champs de Mars-Diesbach
Ouvert en 1780, le parc du Champs de Mars se situe entre l’École Militaire et la Tour Eiffel. Les parisiens et les touristes viennent pique-niquer sur ses pelouses et admirent la nuit le scintillement des lumières de la tour Eiffel. La place Jacques Rueff se situe au milieu du Champs de Mars et offre une perspective exceptionnelle. Ce lieu est beaucoup mois fréquenté par les touristes que l’esplanade du Trocadéro et il vous sera beaucoup plus facile de photographier.
Pour se rendre sur place : Métro « École Militaire » ligne 8.

12. Le Palais Galliera

Palais Galliera-Diesbach
Ce palais d’inspiration renaissance fut construit à la fin du dix-neuvième siècle et abrite aujourd’hui le musée de la mode. Deux portiques se dégagent de part et d’autre du bâtiment. Ils surplombent deux escaliers descendant au parc. Pour rejoindre le portique gauche, il faut entrer par le square Brignole Galliera, avenue du président Wilson. Ce portique est idéal pour photographier par temps de pluie. Pour se rendre sur place : Métro « Alma-Marceau » ou « Iéna » ligne 9.

13. Les Escaliers de Montmartre

Montmartre-Diesbach
La Butte Montmartre incarne le romantisme à la parisienne. Ses rues sinueuses et escarpées constituent le cadre de ce « petit village parisien » d’antan et permettent aux amoureux de retrouver l’ambiance « 1900 ». Les escaliers pavés, munis de lampadaires sont des lieux photographiques incontournables. Ils permettent des angles de vue en plongée ou contre-plongée spectaculaires. Pour se rendre sur place : Métro « Abbesses » ligne 12.

14. Le Mur des « je t’aime »

Mur des Je T'aime-Diesbach
Le mur des « Je t’aime » se trouve dans le square Jehan Rictus, place des Abbesses. Ce mur est construit sur une surface de 40m2 à partir de 612 carreaux. Il reprend la tradition des amoureux de graver les initiales ou les noms de leurs premières passions. Les mots « Je t’aime » sont écrits à la main sur ce mur, dans plus de 300 langues différentes. Pour se rendre sur place : Métro « Place des Abbesses » ligne 12.

15. La Fontaine Médicis

Luxemboourg-Diesbach
Ce monument baroque se situe dans le jardin du Luxembourg. C’est la veuve d’Henri IV, Marie de Médicis qui fit construire la fontaine en 1630. Elle voulait retrouver l’atmosphère des nymphées et fontaines des jardins italiens de son enfance. La fontaine Médicis, avec ses drapés de lierre, est l’un des lieux les plus romantiques de Paris. Son bassin d’eau de 50 mètres de long, bordé d’une allée de platanes, lui donne une allure féérique. Pour se rendre sur place : Métro « Cluny-La Sorbonne » ligne 10 ou Odéon, ligne 4.